Jean-Baptiste Apéré  
   
 
 
 

Au hasard de rencontres déterminantes (Roland Creuze pour la musique, Jean-Louis Backès pour les lettres), Jean-Baptiste Apéré commence son parcours en croisant les disciplines. Un chemin qui prend vie avec le collectif des Chimériens, depuis, sa principale source.

Il étudie la clarinette, les percussions et le piano, dans les régions d’Orléans et de Tours. Au CNSM de Paris, il reçoit plusieurs récompenses dont un Prix en Analyse (avec Michaël Lévinas) et en Histoire de la musique (avec Alain Poirier et Rémy Campos). Il travaille en parallèle pendant trois ans à la Cité de la musique.

Parmi les expériences marquantes, la poésie grecque antique (Eschyle, Sappho, mythe d’Orphée) avec le Théâtre Démodocos pour lequel il joue et compose pendant sept ans ; la danse contemporaine avec la Cie La Lisière des Marges qu’il intègre en 2004.   

Titulaire des D.E. de Formation musicale et de Direction d'ensembles instrumentaux, il enseigne depuis quinze ans dans des écoles de musique, dirige plusieurs orchestres d’harmonie ainsi que l’ensemble PTYX (musiques contemporaines).

Curieux de toutes musiques, il choisit ses collaborations pour leur dimension novatrice, plurielle et humaine. Il est membre du Trio RictuS (création musicale autour de poèmes d’Aloysius Bertrand), de Coxigrue (chanson rock) et du collectif Compagnie du Coin (opérette de rue).

Jean-Baptiste Apéré vit actuellement – et compose à ses heures perdues… – en Touraine (catalogue).

 

photo : Tléo